Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

Les registres paroissiaux et d'état civil

Visuel état-civil

Instaurés par François Ier en 1539 (ordonnance de Villers-Cotterêts) pour les naissances et décès puis plus tard pour les mariages, ces actes étaient rédigés et conservés par les autorités religieuses, principalement l'Église catholique romaine, sous forme de registres des baptêmes, des mariages et des sépultures. L'état civil devient laïque à partir de la Révolution, les registres étant tenus par les officiers d'état civil dans les mairies depuis 1792, on parle alors d'actes de naissance, mariage et décès. Les tables décennales sont quant à elles mises en place dans notre département à partir de l'an IX.

Les Archives départementales d’Eure-et-Loir vous offrent la possibilité de consulter en ligne, pour l’ensemble des communes du département :

  • les tables décennales de l’état civil ainsi que, pour quelques communes, des tables alphabétiques ou chronologiques des actes plus anciens ;
  • les registres paroissiaux puis de l’état civil, de l’origine à 1921* ;
  • les actes de décès jusqu'à 1921 pour la commune de Brou jusqu'à 1931 pour Châteaudun et Cloyes, jusqu'en 1932 pour Chartres et Nogent-le-Rotrou.

* Les actes récents non accessibles en ligne (jusqu'en 1932) peuvent être consultés dans la salle de lecture des Archives départementales.

Liste
Liste
De