Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

1076 W : TGV Atlantique (1981-1986)

lien vers l'instrument de recherche

Le Préfet d'Eure-et-Loir fut chargé en 1983 de coordonner à l'échelon interdépartemental l'enquête publique préalable à la construction de la ligne du TGV Atlantique. Les archives conservées en Eure-et-Loir concernent l'ensemble de la ligne et offrent un témoignage unique sur la construction de celle-ci.

Le bureau de l'urbanisme et de l'environnement, qui dépend de la direction de la réglementation et des libertés publiques de la préfecture d'Eure-et-Loir, est l'auteur du versement 1076 W. Quelques dossiers concernant les négociations avec les élus et la population (1076 W 5-6 et 1076 W 25) ont probablement été produits par le Cabinet du Préfet.

Ce versement couvre principalement la période 1981-1986 et représente 2,40 ml.

Il se compose de quelques dossiers de documentation relatifs au train à grande vitesse (1076 W 1-2) puis des dossiers de suivi de la construction du TGV, classés dans l'ordre chronologique des opérations : études préalables (1076 W 3-11), procédure de déclaration d'utilité publique [DUP] (1076 W 12-33), enquêtes parcellaires et hydrauliques (1076 W 34-50), opérations (1076 W 51-60) et travaux (1076 W 61-70).

Ces dossiers constituent un témoignage unique sur la procédure de déclaration d'utilité publique du TGV Atlantique. Paradoxalement en effet, alors que l'Eure-et-Loir est le seul département du tracé à ne pas être desservi par une gare TGV, c'est son Préfet, Yves Mourès, qui a été nommé coordonnateur interpréfectoral de l'enquête préalable à la DUP le 11 mars 1983. C'est donc à Chartres qu'a siégé la commission d'enquête préalable et qu'ont été stockées ses archives, peut-être parce que l'Eure-et-Loir est un des départements accueillant le plus long trajet du TGV sur son territoire....

Ce versement met en lumière aussi bien la procédure administrative pure, grâce aux cahiers d'enquête et au rapport des commissaires-enquêteurs, que les "dessous" de la mise en place du TGV Atlantique, grâce aux dossiers de réunions interpréfectorales et de concertation avec les élus et la population.