Accueil > Recherches > Inventaires en ligne > Inventaires des séries anciennes

Recherches

Inventaires des séries anciennes

Série A. Actes du pouvoir souverain

Actes du pouvoir royal avant 1790. La réunion de l’apanage de Chartres à la Couronne en 1346, 1623 et 1660, entraîna celle des archives. De même, les papiers de l’apanage d’Orléans confisqués pendant la Révolution prirent le chemin des Archives nationales. Cela explique la pauvreté de la série A des Archives d’Eure-et-Loir, qui est plutôt une collection hâtivement réunie.

Consulter le document


Série B, t. 1. Cours et juridictions seigneuriales et extraordinaires

La plus grande partie des archives judiciaires de l’Ancien Régime est formée des papiers des greffes mis sous scellés à la fin de l’année 1790, transportés dans les tribunaux de district puis les tribunaux d’arrondissement, et de là versés aux Archives départementales. Cadre de classement : Bailliage et siège présidial de Chartres. Bailliage de Châteauneuf-en-Thymerais. Bailliage de Dreux. Bailliage de Janville, siège particulier du bailliage d’Orléans.

Consulter le document


Série B, t. 2. Baillages royaux

Répertoire concernant les quatre bailliages royaux situés dans les limites du département.

Consulter le document


Série C. Administrations provinciales

Le petit nombre de titres composant la série C au moment de l’impression de son inventaire (1867) provient en grande partie des bureaux intermédiaires des assemblées provinciales. Quelques pièces paraissent retirées des fonds d’élections, très peu sont susceptibles de provenir de papiers de subdélégués.

Consulter le document


Série D. Instruction publique

Cette série concerne particulièrement :

  • le collège Pocquet à Chartres, fondé en 1752 ;
  • le collège de Nogent-le-Rotrou, fondé en 1653 ;
  • le collège de Châteaudun, fondé en 1852 ;
  • les collèges Mignon ou de Grandmont (pièces depuis 1355) et de Cornouailles (pièces depuis 1382), à Paris ;
  • les Écoles chrétiennes de Chartres, Châteaudun et Nogent-le-Rotrou ; 

et vingt-cinq écoles moins importantes.

Consulter le document


Série E, t. 1. Archives civiles, titres de familles

Cette série est formée en principe de papiers saisis sur les émigrés ou condamnés pendant la période révolutionnaire, et augmentée par des donations pendant la seconde moitié du XIXème siècle.

Consulter le document


Série E, t. 2. Archives civiles, notaires et tabellions

Les premièrs actes notariés sont entrés aux Archives départementales en exécution de la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796), et pratiquement, semble-t'il, en même temps que les papiers des greffes des juridictions supprimées. Les autres actes notariés ont été déposés spontanément par les notaires à partir de 1921.

Consulter le document


Série G, t. 1. Archives ecclésiastiques, évêchés, chapitres, séminaires

Ces fonds proviennent des établissements supprimés pendant la période révolutionnaire et de quelques restitutions postérieures.

Consulter le document


Série G, t. 2. Églises paroissiales et fabriques

L'ensemble des paroisses est assez bien représenté, sauf pour celles de l'actuel arrondissement de Nogent-le-Rotrou. Les documents se composent généralement de testaments, donations, acquisitions, comptes, nécrologes, et de papiers concernant les écoles. Ils couvrent la plupart du temps les XVIIème et XVIIIème siècles, quelques fois le XVIème.

Consulter le document


Série H-Dépôt. Archives hospitalières

Hospices de Chartres, établissement supprimé depuis 1790.

Consulter le document


Série H, t. 1. Archives ecclésiastiques, clergé régulier

Ordre de Saint Benoît

Consulter le document


Série H, t. 2. Archives ecclésiastiques. Clergé régulier

Autres ordres d'hommes et abbaye de femmes de Saint-Avit.

Consulter le document


Série H, t. 3. Archives ecclésiastiques. Clergé régulier

Consulter le document



Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet