Accueil > Histoires d'Archives > Galerie de documents > Sceau de l'évêque Geoffroy de Lèves, entre 1126 et 1134

Histoires d'Archives

Sceau de l'évêque Geoffroy de Lèves, entre 1126 et 1134

Sceau de l'Évêque Geoffroy de Lèves

FR AD 28 / H 3260
Fragment de sceau en cire colorée de forme ovale pendant par lacs de soie, 50 x 30 mm

 

Geoffroy de Lèves 

Geoffroy de Lèves fut Évêque de Chartres de 1116 à 1149.

En 1117, il fonda avec son frère Goslein, seigneur de Lèves, l'abbaye de Josaphat.

C'est généralement de son épiscopat que l'on date la construction du portail royal de la cathédrale Notre-Dame, après un incendie survenu en 1134.

 

Le sceau

Le sceau, dont l'usage était réservé à l'époque carolingienne aux actes royaux, se généralise au XIIe siècle comme mode de validation des actes.

Le sceau de Geoffroy de Lèves est en cire colorée. Sa couleur actuelle, brun foncé, est due à la patine du temps, mais il faut imaginer que, à l'origine, la teinte de la cire devait être beaucoup plus claire.

Ce sceau, dit "pendant", est suspendu à l'acte par une cordelette, ou "lacs" (mot employé toujours au pluriel et qui a donné en français moderne le diminutif "lacet"), qui passe dans le parchemin au moyen de deux incisions pratiquées dans celui-ci.

La cordelette, en fil de soie, est prise dans la galette de cire de façon à assurer la tenue du sceau.

Le sceau, dont la partie supérieure manque, représente un évêque debout, auquel manque la tête, bénissant de la main droite et tenant une crosse de la main gauche.

Il s'agit du plus ancien sceau local conservé en Eure-et-Loir.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet