Accueil > Recherches > Inventaires en ligne > L'histoire de la seconde guerre mondiale > Camp d'internement de Voves (1938-1944)

Recherches

Camp d'internement de Voves (1938-1944)

Le camp de Voves a servi, de 1942 à 1944, de lieu d'internement d'opposants au gouvernement de Vichy, en majorité des militants communistes, venus de toute la France.

Voir aussi les photographies du camp de Voves, vers 1942-1944

 répertoire numérique détaillé 106 W

Présentation du producteur

Les dossiers relatifs au camp d'internement de Voves proviennent de deux versements du Cabinet du Préfet d'Eure-et-Loir effectués les 8 et 25 juin 1949.

Ils comprennent d'une part des archives du Cabinet du Préfet d'Eure-et-Loir concernant l'internement administratif et d'autre part des archives de l'administration du camp de Voves, rapatriées à la préfecture probablement dès la fermeture du camp après le 9 mai 1944.

Présentation du contenu

Le versement 106 W représente 7, 50 ml et couvre principalement la période 1942-1944. Il se compose de 77 articles, pour l'essentiel des liasses d'archives auxquelles il faut ajouter quatre fichiers (soit 3012 fiches) et un registre d'écrou.

Le fonds du Cabinet du Préfet contient des notes et des instructions, des dossiers concernant l'administration générale du camp, en particulier les dossiers du personnel d'encadrement et des agents administratifs du camp. Il comprend une intéressante collection de rapports du directeur et de l'inspecteur de police du camp ainsi que des dossiers individuels et des fichiers concernant les internés.

Le fonds du camp comporte des dossiers individuels classés par ordre alphabétique et plusieurs fichiers. Fiches et dossiers individuels se recoupent souvent mais pas systématiquement. Ce fonds comprend également les dossiers tenus par les inspecteurs de police du camp : procès-verbaux, notices individuelles, demandes de libération, signalement d'évasion, avis de réintégration, certificats de libération, bulletins de sortie qui témoignent de la lourdeur de l'appareil administratif. On y trouve des renseignements fondamentaux concernant l'état civil, la date d'internement, éventuellement le signalement de l'intéressé et la date de départ du camp. Parfois, figurent également la profession, la religion, l'ascendance de l'intéressé et le motif du départ du camp.

Dates extrêmes

1938-1944


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet