Accueil > Recherches > Inventaires en ligne > L'histoire de la seconde guerre mondiale > Association des déportés, internés, résistants et patriotes d'Eure-et-Loir (1945-1955)

Recherches

Association des déportés, internés, résistants et patriotes d'Eure-et-Loir (1945-1955)

Les archives de la section départementale de la FNDIRP sont constituées de listes et de fichiers d'internés et de déportés raciaux et politiques originaires d'Eure-et-Loir.

Cotes extrêmes

FRAD028 / 27 J 1-8

Présentation du producteur

L'association des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes d'Eure-et-Loir, section départementale de la Fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes, a été chargée après la seconde guerre mondiale de verser des allocations aux déportés rescapés ou à leurs ayant droits.

Présentation du contenu

Le fonds se compose de trois listes de juifs d'Eure-et-Loir déportés (dont l'une au moins à été dressée par la Fédération nationale des déportés et internés patriotes) et de trois fichiers représentant un total de 1096 fiches, établis immédiatement après la seconde guerre mondiale (entre 1945 et 1955 environ).

Les listes de juifs [27 J 1] indiquent nom, prénom et lieu de résidence. Elles comportent respectivement 56, 21 et 17 noms. Certains noms figurant sur plusieurs listes, c'est au total 60 personnes qui sont nommées (sans que cela ne représente le chiffre de la déportation juive dans le département).

Le premier fichier [27 J 2] comporte 120 fiches. Il indique après un numéro d'ordre, l'identité (nom, prénom), la filiation et les descendants, la profession et l'adresse, enfin sont mentionnés les lieux et dates de l'arrestation, de la déportation, puis de la libération.
Toutes les zones prévues par le formulaire de la fiche ne sont pas systématiquement remplies.
Au verso des fiches figurent les dates et montants des allocations versées par la section départementale.

Le second fichier de 161 fiches [27 J 3] est conforme à l'imprimé "fiche modèle 32" du ministère des Prisonniers, Déportés et Réfugiés. Cet imprimé devait servir à payer la prime de déportation et à établir la carte officielle de déporté politique.
Il mentionne nom, pseudonyme, prénoms, date et lieu de naissance, adresse actuelle [à la Libération], domicile légal, domicile légal avant l'arrestation, date de rapatriement, numéro de la carte, origine de la délivrance, organisme ayant émis l'ordre de payement de la prime de 5.000 francs, organisme ayant payé, date de l'arrestation, date de la déportation, camps de déportation avec numéros des matricules et des blocks, nom du Kommando, motif de la déportation.
L'imprimé est signé par le déporté qui y appose également ses empreintes digitales. Une photographie d'identité est généralement jointe ainsi qu'un certificat de domicile le plus souvent établi par le Maire de la commune de résidence.

Le troisième fichier [27 J 4-8] porte l'en-tête de la Fédération nationale des internés et déportés politiques (10, rue Leroux à Paris) avec la mention "Comité départemental d'Eure-et-Loir". Il indique un numéro d'ordre suivi du numéro de la carte ou du dossier (selon le formulaire). Figurent ensuite : noms, prénoms, date et lieu de naissance, profession, situation de famille, domicile au moment de l'arrestation, domicile actuel, date et motif de l'arrestation, prisons ou camps en France, date et lieux de déportation en Allemagne, nom et adresse des camarades pouvant le justifier, précision sur l'appartenance à une association de résistance (nom, dates et camarades pouvant le justifier), amicale du camp. S'ensuivent les nom, prénom et le domicile de la personne à qui revient la carte de famille de déporté : père, mère, conjoint, fils ou fille (il n'y a que les parents directs qui ont droit à l'obtention de la carte) et dans d'autres cas, le nom de l'identité de la personne qui fournit les renseignements.

Dates extrêmes

1945-[1955]

Modalités d'entrée

Dépôt de l'Association départementale des déportés, internés, résistants et patriotes régi par une convention entre le Conseil général d'Eure-et-Loir et l'Association, signée le 5 octobre 2000.

Modalités d'accès

Le contrat de dépôt prévoit la libre communication des documents.Le contrat de dépôt n'autorise les reproductions qu'aux personnes concernées et à leurs descendants. Les copies sont soumises dans tous les autres cas à l'accord écrit du déposant.

Métrage

0,60 ml

Commentaire

Intérêt du fonds

Il s'agit là d'archives qui, si elles n'ont plus d'utilité administrative pour l'Association - autrefois chargée de verser des allocations aux déportés rescapés ou à leurs ayants-droit - , ont un intérêt historique incontestable puisqu'elles permettent notamment d'attester le retour de déportés après la fin du conflit et de connaître, au vu de leur déclaration, leur cheminement depuis le moment de leur arrestation jusqu'à leur retour en France. Elles apporteront également des informations sur les réseaux de résistance intérieure. Ces fichiers, même s'ils ne sont probablement pas exhaustifs et même si les fiches ne sont pas toujours intégralement remplies, complètent utilement les archives versées par le Cabinet du Préfet d'Eure-et-Loir concernant l'internement et la déportation pendant la Seconde guerre mondiale.

Descripteurs matières

Juif \ Déporté \ Prisonnier de guerre \ Guerre 1939-1945 \ Résistant \ Fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes. Section d'Eure-et-Loir \ FNDIRP \ Association des déportés, internés, résistants et patriotes d'Eure-et-Loir

Descripteurs lieux

Eure-et-Loir


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet