Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Fusillés de la Grande Guerre > Jean RUGA (1886-1915)

Histoires d'Archives

Jean RUGA (1886-1915)

1

Jean Ruga n’est pas natif d’Eure-et-Loir, mais du Rhône. Il est né à Lyon, dans le 6e arrondissement,  le 11 mai 1885. Son père, d’origine italienne, est plâtrier.

En 1906, il est déclaré bon pour le service mais il est mentionné sur sa fiche matricule qu’il est absent.  Il est incorporé en 1907 au 75e régiment d’infanterie. Il exerce alors la profession de peintre-plâtrier. Soldat de 2e classe, il est promu sapeur, puis sapeur de première classe. Lorsqu’il est mis en congé en 1909, il obtient un certificat de bonne conduite.

Il est rappelé à l’activité lors de la mobilisation, et incorporé au 159e régiment d’infanterie.

Hospitalisé à Besançon, il sort du dépôt de convalescents le 9 octobre mais ne rejoint pas son régiment.

Il est déclaré déserteur et meurt à Authon-du-Perche, en Eure-et-Loir, le 5 janvier 1915. Voici dans quelles circonstances…

Depuis quelques jours un militaire avait été signalé, rôdant à Saint-Bomer, Soizé et Authon-du-Perche, demandant la charité.

Une battue est organisée par la gendarmerie de La Bazoche-Gouët. Ruga est arrêté au hameau de La Borde à Soizé. Il prétend être hospitalisé à Authon et avoir l’autorisation de sortir. Dans le bois de Malaize, il attaque le gendarme qui le détient. Celui-ci tire une première fois en l’air, puis une seconde fois, blessant le soldat. Ruga est acheminé vers l’hôpital d’Authon mais décède pendant le trajet.

Son acte de décès est enregistré dans le registre d’état-civil de la commune d’Authon-du-Perche.

Sources :

- Archives municipales de Lyon. Acte de naissance, 1885, 6e arrondissement (2 E 1325).

- Archives départementales du Rhône, registre matricule de Lyon central pour l’année 1906, matricule 1878

- Archives départementales d’Eure-et-Loir :

Etat-civil de la commune d’Authon-du-Perche, 1915, 3 E 18/32 ;

Périodiques : « Journal de Chartres » du mercredi 20 janvier 1915, « Un gendarme de La Bazoche-Gouët tue un déserteur » (Per 9) et « Le Progrès » du dimanche 17 janvier 1915, «Déserteur tué par un gendarme », (Per 24).

 

Sur le site Mémoire des hommes, fiche de décès dans la base des fusillés de la Première Guerre mondiale. http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/fusilles_premiere_guerre/

2

Légende des visuels :

1. Extrait de journal, 20 janvier 1915, Arch. dép. d’Eure-et-Loir, Per 9.

2. Acte de décès de Jean-Marie RUGA, état-civil de la commune d’Authon-du-Perche, 1915. Arch. Dép. d’Eure-et-Loir, 3 E 18/32.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet