Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Les archives départementales d'Eure-et-Loir pendant la Grande Guerre > La mobilisation

Histoires d'Archives

La mobilisation

1

Le 12 août 1914, Maurice Jusselin est affecté au 101e Régiment d’Infanterie. Il rejoint Le Mans. Atteint de myopie et ayant eu la main droite abimée au cours d’un vol au-dessus de Chartres (deux doigts ont été blessés par une hélice), il est classé dans les services auxiliaires. Il passe en décembre 1914 au 2e groupe d’aviation, puis au premier en février suivant. Il devient pilote-aviateur à Ambérieu dans l’Ain. Il est démobilisé le 28 mai 1919.

En août 1914 le concierge est classé dans les services auxiliaires pour blessure de guerre, ce qui lui permet  de  rentrer dans ses foyers en octobre 1915. Il démissionne en août 1917 et est remplacé par Ernest Ludovic Dumas, originaire de l’Indre, soldat réformé par suite de blessures de guerre.

Légende des visuels :

1. Maurice Jusselin en 1909, à bord d’un aéroplane. Fonds Nessler-Rioton. Arch. dép. d’Eure-et-Loir ,39 Fi NC 14 A 0213.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet