Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > La participation des enfants d'Eure-et-Loir à la production horticole et agricole pendant la Grande Guerre > Avant 1914 : des notions d'agriculture et d'horticulture

Histoires d'Archives

Avant 1914 : des notions d'agriculture et d'horticulture

1

Depuis 1848 l’agriculture apparaît dans les thèmes abordés à l’école. L’obligation d’enseigner des notions d’agriculture et d’horticulture est inscrite dans les lois de mars et juillet 1882. Les enseignants de primaire doivent consacrer une demi-heure par semaine à une leçon ou à des travaux pratiques. A partir de 1887 les jardins d’école sont obligatoires dans toutes les nouvelles constructions scolaires. En l’absence de jardin, les instituteurs peuvent  emmener leur classe chez un fermier ou réaliser des travaux pratiques dans un « champ d’expérience » mis à disposition par la municipalité.

En plus de l’enseignement assuré par les écoles primaires, des écoles ménagères ambulantes proposent des sessions de 4 mois, dans les communes d’Eure-et-Loir où ne sont pas dispensés de cours d’agriculture (il existe notamment une chaire d’agriculture à Bonneval et une chaire départementale à Chartres). Les cours sont destinés aux jeunes filles ayant quitté l’école, qui assistent notamment à des cours de jardinage et apprennent à fabriquer des produits laitiers. En Eure-et-Loir les sessions sont suspendues au début de la guerre, le personnel ayant été mobilisé. Elles reprennent sous la direction de Charles-Victor Garola, directeur des Services Agricoles du département.

L’intégration de notions d’agriculture dans les programmes est lente sur l’ensemble du territoire national. A Chartres l’Ecole Normale d’Instituteurs est active dans ce domaine : le jardin-école mis en place par Edouard Person est un modèle, mais les enseignants ont du mal à appliquer les notions acquises dans leur école.

Légende des visuels :

1. Jardin de l’école de Champseru, Arch. dép. d’Eure-et-Loir, 5 Fi 58, détail.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet