Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Photographies aériennes d'agglomérations d'Eure-et-Loir bombardées en 1943 et 1944 > Lucé et Luisant

Histoires d'Archives

Lucé et Luisant

Lucé et Luisant, 6 août 1944.

Au total, dix-sept bombardements ont lieu sur la gare et sur les voies ferrées passant à Chartres, Lucé et Mainvilliers en 1944.

Les premières bombes s'écrasent sur Lucé le 6 juillet 1944. Les objectifs sont les ramifications de la gare. Si la photo ne permet pas de repérer les dégâts causés à la ville de Mainvilliers, située plus au nord, on remarque des impacts très serrés au niveau du pont ferroviaire à l'ouest de la gare. Les bombes frappent également Lucé entre l'avenue de la République et la rue François Foreau, de part et d'autre de la rue Jules Ferry. Sept personnes sont tuées. Les bombes explosent aux abords de la ferme des Granges, actuelle zone industrielle des Granges. Ces impacts, les plus importants, se remarquent au centre de la photo. De nombreux impacts se perdent au beau milieu de terres cultivées.

Le 12 juillet, la défense anti-aérienne allemande est la cible des Alliés. Cette fois encore, les obus font des victimes : deux à Lucé et trois entre Luisant et Vausevin. Quatre jours plus tard, la ferme des Granges à Lucé est de nouveau touchée et neuf civils trouvent la mort.

Lucé, rue de la République, après le 2 août 1944. FR AD 28 / 83 W 266.

Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet