Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Histoire de la cathédrale de Chartres à travers les archives > XIXe et XXe siècles > Incendie de la cathédrale de Chartres

Histoires d'Archives

Incendie de la cathédrale de Chartres

Incendie de la cathédrale de Chartres, 1836

FR AD 28 / Collection Jusselin n° 322(1)
Gravure sur bois

 

Comme le rappelle la légende de cette image populaire, un incendie se déclenche dans les combles de la cathédrale le 4 juin 1836, suite à l'imprudence d'ouvriers plombiers qui y effectuaient des réparations. Le feu, se propageant rapidement, détruit la charpente en bois et la couverture de plomb de l'édifice.

Néanmoins, malgré l'importance de cet incendie, ni le reste de la cathédrale, ni les bâtiments situés à proximité n'eurent à supporter trop de dommages.

L'un des personnages représentés ici (en haut à gauche, donnant des ordres) est le Préfet Gabriel Delessert.

Originaire d'une famille de banquiers, il débute sa carrière en étant nommé Maire de Passy en 1830, puis Préfet de l'Aude et enfin, en septembre 1834, Préfet d'Eure-et-Loir. Il exerça ces fonctions à Chartres jusqu'en octobre 1836.

Sa conduite exemplaire au cours de l'incendie de juin 1836 lui valu la gratitude de ses concitoyens et lui permit de poursuivre sa carrière en tant que Préfet de police de Paris.

Resté fidèle à Louis-Philippe, il partira en exil pour l'Angleterre en février 1848 et ne reviendra en France que pour mourir à Passy, le 29 janvier 1858.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet