Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Histoire de la cathédrale de Chartres à travers les archives > XVIe - XVIIIe siècles > L'Assomption de la Vierge

Histoires d'Archives

L'Assomption de la Vierge

L'assomption de la Vierge, vers 1773

FR AD 28 / Collection Jusselin n° 347
Gravure sur bois coloriée, réalisée par Thomas Blin

 

Après un projet proposé par deux sculpteurs, les frères Slodtz, abandonné en 1755 car jugé trop onéreux, les chanoines ont fait appel à l'architecte Guillois.


Projet pour la transformation du chœur de la cathédrale

 

Cependant, là encore, le projet ne fut pas mené à son terme et l'idée d'un groupe sculpté représentant l'Annonciation présentée par Guillois fut abandonnée.

Il est alors fait appel à un autre architecte, Victor Louis, et le groupe de l'Assomption finalement créé par Charles-Antoine Bridan va être conçu selon les dessins qu'il a réalisé.

La description qui en est proposée à l'artiste comporte des détails très précis : dimensions de la sculpture, nombre de personnages devant la composer…

Après en avoir exécuté une esquisse, puis deux maquettes à des échelles différentes, Bridan commence la réalisation de sa sculpture et celle-ci est inaugurée dans la cathédrale de Chartres à Pâques 1773 sur le maître-autel, qui est béni le 7 août suivant.

Le sculpteur, né en 1730 à Ravières (dans l'Yonne) était membre de l'Académie royale de sculpture depuis 1772, après avoir étudié la sculpture à Paris et passé plusieurs années à Rome.


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet