Accueil > Histoires d'Archives > Dossiers thématiques > Histoire de la cathédrale de Chartres à travers les archives > XVIe - XVIIIe siècles > Contrat avec le sculpteur Jehan Soulas pour l'ornementation du chœur

Histoires d'Archives

Contrat avec le sculpteur Jehan Soulas pour l'ornementation du chœur

Contrat avec le sculpteur Jehan Soulas pour l'ornement du tour du chœur, 1519

FR AD 28 / G 181, folios 421 recto - 422 verso

 

Le 2 janvier 1519, le chapitre cathédral passe contrat avec le "maistre ymagier" parisien Jehan Soulas pour la sculpture et la mise en place de quatre panneaux devant orner la clôture du chœur.

Les scènes qu'il doit représenter sont décrites avec un grand nombre de détails (il s'agit d'épisodes de la vie de la Vierge : annonces faites par l'ange à Joachim et Anne, rencontre d'Anne et de Joachim devant la Porte Dorée de Jérusalem, naissance de la Vierge) et doivent correspondre à un modèle qui lui a été fourni.

Le sculpteur est également responsable du transport de ses œuvres jusqu'à Chartres et de leur installation sur place.

Jehan Soulas réalisera ensuite les groupes de la présentation de la Vierge au Temple, du mariage de la Vierge avec Joseph et de l'Annonciation, commandés en mars 1520 et terminés au début de l'année 1521.

Les cinq scènes suivantes, réalisées entre 1521 et 1535 (date à laquelle le sculpteur quitte probablement Chartres) et représentant la Visitation, le songe de Joseph, la Nativité, la Circoncision et l'Adoration des Mages, peuvent également lui être attribuées bien qu'avec moins de certitude, les contrats correspondant ne nous étant pas parvenus.

Les groupes suivants sont l'œuvre de plusieurs sculpteurs qui vont se succéder jusqu'au XVIIIe siècle. Il s'agit de François Marchand (après 1542), Thomas Boudin (entre 1610 et 1612), Jean Dedieu (1678-1679), Pierre Ier Legros (de 1681 à 1683), Jean-Baptiste Tuby (1705) et Simon Mazière (1713-1716).

 

Transcription :

Jehan Soulas, maître sculpteur demeurant à Paris près du cimetière Saint-Jean, paroisse de Saint-Jean-en-Greve, reconnaît avoir passé un marché le vendredi précédent avec les chanoines de la cathédrale représentés par Jehan Dudrat, chantre, Agnan Viele, chambrier, et Louis Joudart, pour réaliser en pierre de Tonnerre les quatre scènes suivantes […]


Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet