Accueil > Ateliers culturels et éducatifs > Dossiers pédagogiques > 1939-1945 : l’Eure-et-Loir dans la guerre > Jeu de notices pédagogiques > Chapitre 5 : Janvier 1942 – Mai 1944 : la guerre totale

Ateliers culturels et éducatifs

Chapitre 5 : Janvier 1942 – Mai 1944 : la guerre totale

La question juive : document 5.3

La question juive : document 5.3

  • Document 5.3 :
    Note du Préfet d’Eure-et-Loir demandant au Commandant de gendarmerie de procéder à l’arrestation de tous les Juifs se trouvant sur le marché de la ville de Chartres, 27 juin 1942, Arch. dép. Eure-et-Loir, 1 W 77. 
  • Thème : La question juive
  • Place dans l’ouvrage : p. 54.  
  • Commentaire :
    Dès 1940, la population juive est exclue de la communauté française. Exclue de l’emploi et de la vie publique d’abord, puis exclue physiquement. Ces mesures se durcissent considérablement au cours des années 1941 et 1942 selon une progression implacable : identification des individus, arrestation, internement en France, déportation, et, bien souvent, la mort. Demandée par l’occupant, cette chasse est menée exclusivement par les forces de police françaises. L’Eure-et-Loir n’échappe pas à cette traque intensive : le Préfet Pierre Le Baube relaie fidèlement les ordres de Vichy (cf. le cachet avec la francisque de l’État français à côté de la signature préfectorale).
    Il convient de remarquer que les ordres sont donnés par un préfet et exécutés par les forces de l’ordre françaises, et non par l’occupant, et qu’il n’est pas écrit que les gendarmes n’arrêteront que les Juifs étrangers, mais « tous les Juifs », quels que soient la nationalité, l’âge, le sexe et la fonction des personnes présentes sur le marché ce 27 juin 1942. Il convient de signaler aussi que cette rafle a été largement facilitée par le port de l’étoile, rendu obligatoire quelques semaines plus tôt. Enfin, il est attesté que dès le lendemain, le 28 juin, un convoi de 25 Juifs quitte Chartres pour Auschwitz.

Espace personnel

© Archives départementales d'Eure-et-Loir - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Protéger les mineurs sur Internet