Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

La lettre des Archives - n° 3 - Décembre 2020
À la une !

Information salle de lecture

Les Archives départementales ont le plaisir de vous accueillir à nouveau dans leur salle de lecture depuis le 30 novembre dernier.


Afin de garantir votre sécurité, le protocole sanitaire mis en place aux Archives reste en vigueur : la réservation est obligatoire, les places sont limitées et le port du masque dans l'enceinte du bâtiment est obligatoire.

Vous trouverez de plus amples précisions sur les conditions d’accueil en salle de lecture des archives ici

Merci de votre compréhension. 

Actualité des fonds

1096 W : direction départementale de l'équipement d'Eure-et-Loir, construction des autoroutes A10 et A11

Ce versement de la direction départementale de l'équipement couvre la période de 1960 à 1993. Il se compose de dossiers de travail du service des grands travaux relatifs à la construction des autoroutes A10 et A11

En 1970, le contrat de concession des autoroutes A10 (Paris-Poitiers) et A11 (Paris-Le Mans) est signé avec la société Cofiroute. En ce qui concerne l'autoroute A10, dite "l'Aquitaine", le plan directeur de 1960 prévoyait à l'origine une liaison entre le périphérique parisien et Bordeaux via Chartres, Vendôme, Tours, Poitiers et Angoulême. Elle devait ainsi suivre le tracé actuel de l'A11 jusqu'au sud de Chartres, puis réutiliser le tracé de la RN10 jusqu'aux environs de Monnaie près de Tours pour reprendre enfin le tracé de l'actuelle A10. En 1967, une décision en conseil des ministres, fait passer l'A10 par l'ouest d'Orléans et rejoindre Tours en suivant la vallée de la Loire. Le contournement de Chartres (appelé "déviation de Chartres") est transféré au projet de l'A11, dite "l'Océane". Cette dernière relie Paris depuis le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines à Nantes via Le Mans et Angers. La première section entre les Yvelines et le sud de Chartres s'achève en 1966 (déviation de Chartres, premier projet A10 Paris-Poitiers).

1096 W   (158 ko)


8 U : officiers ministériels

La sous-série 8 U est constituée des dossiers versés par les tribunaux d'instance relatifs aux officiers publics et ministériels :  doubles de leurs répertoires, documents relatifs à l'organisation et au suivi de leur activité, actes d'avoués et d'huissiers déposés au greffe…

Dans sa dernière partie, le fonds concerne la Chambre des notaires et son rôle de suivi et de surveillance des officiers publics, allant des affaires générales à la discipline, en passant par le contrôle comptable avec une série de dossiers concernant plus particulièrement le secteur de Nogent-le-Rotrou.

L’intérêt du fonds se situe donc à deux niveaux. En effet, la collection des doubles de répertoires permet de compléter les éventuelles lacunes des fonds notariés (sous série 2 E) alors que le reste du fonds renseigne sur le fonctionnement des offices et de la chambre des notaires ainsi que sur la succession des notaires au sein des études.

IR_8U   (544 ko)

Animations culturelles

Service éducatif : toujours plus d'ateliers en ligne !

Aidez-nous à améliorer notre offre : tous les ateliers proposés dans nos programmes sont susceptibles d'être dématérialisés, envoyez-nous vos suggestions.

Pour plus d'informations c'est ici :  cartables numériques

Archives départementales d'Eure-et-Loir
Nous contacter

Cet e-mail a été envoyé à [[EMAIL_TO]], cliquez ici pour vous désinscrire