Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

100 J : fonds de la Société coopérative agricole d'Eure-et-Loir (SCAEL)

100 J 3

En juillet 1886, le syndicat agricole de l’arrondissement de Chartres est créé, peu de temps après ceux de Dreux et Châteaudun. Leur but était de défendre l’agriculteur contre une pression commerciale toujours plus forte tout en l’éclairant sur les moyens d’amélioration de ses cultures. Les syndicats de Chartres et Châteaudun fusionnent en 1909 et celui de Dreux les rejoint en 1928 pour former le Syndicat agricole départemental d’Eure-et-Loir (SADEL), devenant ainsi un puissant organisme d’étude et de défense des intérêts économiques et agricoles de ses membres, notamment par la création de coopératives et la pratique du crédit.

Après la Seconde Guerre mondiale, le syndicat recentre ses activités sur les coopératives pour former à la fin des années 1960 la SCAEL, l’une des premières coopératives céréalières françaises.

Déposé aux Archives départementales d’Eure-et-Loir en 2017, le fonds historique de la SCAEL est composé de trois entités complémentaires : la première concerne le syndicalisme et la coopération agricole, la deuxième est constituée des pièces produites par Charles-Victor Garola (1855-1923) et sa fille Jeanne dans le cadre de leurs activités d’ingénieurs agronomes, et la troisième regroupe un ensemble de publications et de brochures ayant trait à l’agriculture ou à la coopération agricole (monographies sur le syndicat, publications des Garola, grands périodiques agricoles, etc.).

Ce fonds inédit et encore inexploité ravira chercheurs et curieux férus d’histoire rurale ou d’histoire des sciences et des techniques.

Il vient compléter les cartes agronomiques communales de Charles-Victor Garola déjà disponibles en ligne ici.