Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

Lettre du préfet d'Eure-et-Loir sollicitant le concours de la gendarmerie nationale pour assurer la sécurité sur les routes lors de la course. Dossier sur la course Paris-Madrid, 1903.

frad028_4mp409_03_001.jpg
Arch. dép. Eure-et-Loir, 4 M P 409. 

En 1902, l’Automobile-club de France (ACF) décide d’organiser, avec le concours du Royal Automobile club d’Espagne, une course automobile entre les capitales des deux pays, via Bordeaux. Prévue sur trois jours, 314 concurrents s’y inscrivirent, parmi lesquels plus de 200 automobiles, 59 motos et 40 voiturettes. La course commença dimanche 23 mai 1903 à Versailles, et Marcel Renault atteignit un record de 140 km/h en bas d’une côte. Cependant, devant les nombreux accidents entraînant plusieurs décès, la course fut interrompue à Bordeaux sur décision gouvernementale.