Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

Dénombrement de 1886, tableau récapitulatif du département

frad028_6mnc_01_001.jpg
Arch. dép. Eure-et-Loir, 6 M NC. 

Les recensements de population, portant des informations individuelles et nominatives, existent depuis 1836. Ils sont à l’origine réalisés tous les cinq ans (en raison de la guerre, celui de 1871 est décalé en 1872) et font l’objet de synthèses présentant le nombre de maisons et de locations, la composition des ménages, les résultats généraux du dénombrement, la population d’après le lieu de naissance, le pays d’origine, le nombre d’enfants par famille, la population par âge et par profession. 

En Eure-et-Loir, on constate une augmentation de la population pendant la première moitié du XIXe siècle. Le maximum est atteint en 1851, puis on remarque une diminution, notamment après la guerre de 1870-1871 et malgré une légère reprise en 1886 et 1891. 

En ce qui concerne la composition par âge, entre 1856 et 1911, on relève une diminution des 0-14 ans et une augmentation des 75-99 ans. Une centenaire est mentionnée en 1856, aucun en 1911. L’espérance de vie augmente, sauf pour la période 1891-1900. Elle est plus élevée en Eure-et-Loir qu’en France en général, alors qu’elle l’était beaucoup moins au début du XIXe siècle. 

D’après le tableau récapitulatif de 1886, l’étude de la population classée par profession montre que l’agriculture emploie 146 476 personnes sur 285 595 habitants (51 %), l’industrie 59 896 (20 %), les transports 5369 (1,87 %), le commerce 27 617 (10,9 %), la force publique 3867 (1,35 %), l’administration 4316 (1,51 %). 7156 habitants exercent une profession libérale (2,5 %). A noter que les propriétaires et rentiers vivant exclusivement de leurs revenus représentent 25 139 habitants (8,8 %).