Le messager de la Beauce et du Perche

Le messager de la Beauce et du Perche

1892-1893

Arch. dép. Eure-et-Loir, PER 12. 

 

Ce périodique se présente sur sa page de titre comme un « almanach comique, moral et illustré ». La gravure aquarellée illustre la fête nationale de gymnastique qui se déroula à Chartres le 22 mai 1892. Une foule immense était venue admirer les gymnastes, plus d'un millier, revêtus de costumes multicolores, qui défilèrent dans les rues de la ville et sous la porte Guillaume, pavoisée pour la circonstance de drapeaux et de bannières tricolores. Les épreuves sportives eurent lieu au marché aux chevaux, suivies de la distribution des récompenses vers 18h en présence du maire, M. Béthouart, et d'un banquet salle Sainte-Foy. 

Sur la page de droite commence une histoire intitulée « Les époux Raboton ». S'étendant sur plus de 25 pages, elle relate les malheurs des parents et du fils Raboton, victimes de diverses escroqueries. 

Des périodiques tels que le Messager de la Beauce et du Perche, très populaires à la Belle Epoque, illustrent la vigueur de la culture populaire et la variété des titres de presse disponibles.