Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

La fermeture des archives départementales

Le 20 août 1914, l’archiviste et son auxiliaire Louis Maurice Bélon, étant mobilisés, le préfet arrête la fermeture du dépôt des archives au public, jusqu’à nouvel ordre. Seule l’épouse de l’auxiliaire reste dans l’établissement. En cas d’urgence, le chef de la première division de la préfecture est autorisé à communiquer des dossiers.